AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (F) LUCY GRIFFITHS • Pour l'Angleterre ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jane M. Thornton



►messages : 43
►jour de débarquement : 21/11/2012
►métier/fonction : Traductrice-interprète et télégraphiste dans l'Armée Britannique
►religion : Anglicane
►localisation : Londres, Angleterre

MessageSujet: (F) LUCY GRIFFITHS • Pour l'Angleterre ! [LIBRE]   Sam 8 Déc - 16:02

Marianne Ellen Carter

âge (date de naissance) : 26 ans (né(e) 07/03/1918) • nationalité : anglaise • occupation : secrétaire-télégraphiste dans l'armée britannique • statut : fiancée • religion : anglicane • particularité(s) : rien de particulier • groupe : militaires • avatar : Lucy Griffiths (non négociable) • FREE
Ce que je suis en quelques mots ...
Douce ; rancunière ; téméraire ; protectrice ; calme ; altruiste ; posée ; réfléchie ; patriote ; aimante ; persévérante ; tolérante ; bornée ; juste ; assez timide ; soucieuse
Il était une fois ...
Marianne Ellen Carter est née en Angleterre le sept mars dix-neuf cent dix-huit, , de l'union adultérine d'un patron d'entreprise de sa secrétaire. Elle n'a jamais connu son père et fut élevée par sa mère, une femme douce et bienveillante qui démissionna de son poste et rejoignit son village natal pour y élever sa fille, la protégeant comme un trésor et créant une sorte de bulle de protection autour d'elle. Marianne a grandi à la campagne, dans le Cornwall, loin des villes et de leur tumulte, à l'abri des dangers de la foule. En dépit de l'absence de son père, elle eut une enfance et une adolescence heureuses ; c’était une personne agréable et facile à vivre malgré son obstination, son indépendance et sa témérité : une main de fer dans un gant de velours. Bien que timide et douce, elle savait exactement ce qu'elle voulait. Parce-que les chiens ne font pas des chats, elle s'intéressa de près au métier de sa mère et à la sténodactylographie, s'entraînant même à taper sur la machine à écrire de la maison. Rapidement, elle gagna en vitesse et en dextérité ; son futur métier était tout trouvé : comme sa mère, Marianne deviendrait secrétaire. A vingt ans, elle quitta son village et sa mère pour Londres, afin de prendre son premier poste au sein d'un cabinet médical monté par un vétéran de la précédente guerre. Elle se révéla extrêmement douée et intelligente, pour la plus grande joie de sa mère et de son employeur, qui l'appréciait beaucoup. Elle qui n'avait connu que son village de campagne fut enchantée de découvrir Londres. Bien qu'attachée au théâtre de son enfance, elle aima la capitale, comme elle aimait son pays, cette Angleterre si chère à son coeur depuis toujours. Rapidement, elle fit la connaissance du fils de son employeur, fraîchement engagé dans la Royal Air Force. Entre eux, ce ne fut pas un coup de foudre, mais l'affaire de plusieurs mois pour qu'ils comprennent qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, partageant un même altruisme, une même témérité, un même amour pour leur île natale. Bientôt vinrent les fiançailles : Marianne était aux anges, tout comme son futur époux, sa mère et sa future belle famille, au sein de laquelle elle avait déjà sa place. Tout était parfait, tout allait bien dans le meilleur des mondes, jusqu'à ce que l'Angleterre n'entre en guerre contre l'Allemagne, en septembre dix-neuf cent trente-neuf. Alors que son fiancé fut presque immédiatement expédié sur le continent, la jeune femme quitta son travail pour répondre à l'appel de l'armée, qui recrutait des secrétaires-télégraphistes. Ni une ni deux, elle fut embauchée : elle était talentueuse, ne manquait pas d'esprit et se souciait de l'avenir de son pays. Plus les années passaient et plus l'Angleterre s'enlisait dans ce conflit ; Marianne revoyait son fiancé lors de ses permissions, mais le regardait partir à nouveau avec l'angoisse douloureuse de ne jamais le voir revenir. En dix-neuf cent quarante-trois, à la suite d'une bataille aérienne, le jeune homme fut porté disparu. Vivant ? Mort ? Nul ne le sait, pas même la jeune anglaise qui n'a pas quitté son poste et attend, depuis lors, un signe de vie de la part de son fiancé. Le seul réconfort qu'elle trouve est incarné par une de ses collègues, Jane Thornton, qui doit faire face à la mort de son père au front. Pour les hommes qu'elles ont perdu et pour ceux qu'elles ne connaissaient pas, pour toutes les victimes du Reich, pour le Roi George VI et pour cette Angleterre qu'elles aiment tant, elles doivent se serrer les coudes et ne reculer devant rien pour détruire le nazisme. Elles doivent espérer aussi...
Au niveau de mes affinités
Jane Thornton - feat Deborah Ann Woll
Camarade. Collègue. Alliée. Confidente. Meilleure amie. Sœur de coeur. Les mots sont nombreux pour décrire leur relation. A l'origine simple collègues, ces derniers mois les ont vues se rapprocher encore et encore jusqu’à apparaître comme deux sœurs, chacune exerçant son influence sur l'autre. Unies par l'amour de leur pays et la perte de l'homme qui leur était le plus cher, elles sont résolues à tout pour faire chuter le Reich et rendre à l'Angleterre sa grandeur passée. Un pour tous, tous pour un, pourrait-on dire !
© CSS Lylinee • images : google images & tumblr





Dernière édition par Jane M. Thornton le Dim 9 Déc - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane M. Thornton



►messages : 43
►jour de débarquement : 21/11/2012
►métier/fonction : Traductrice-interprète et télégraphiste dans l'Armée Britannique
►religion : Anglicane
►localisation : Londres, Angleterre

MessageSujet: Re: (F) LUCY GRIFFITHS • Pour l'Angleterre ! [LIBRE]   Sam 8 Déc - 16:02

Notes
Bonjour/bonsoir/bonne nuit, selon l'heure à laquelle vous lisez !
Pour commencer, merci de vous être intéressés à ce scénario et d'avoir lu jusque là 07

Quelques précisions toutefois, au cas où vous hésiteriez à le prendre :
  • l'avatar n'est pas négociable, et je tiens également beaucoup au prénom. En revanche, vous pouvez changer le second prénom et le nom de famille si vous le souhaitez.

  • l'histoire peut être modifiée, j'aimerais juste garder l'absence du père, le fiancé et le métier, mais vous pouvez modifier le reste à votre guise. A propos du fiancé, c'est à vous de voir si il est vivant ou mort 15

  • le lien avec mon personnage n'est pas négociable non plus, chacune compte sur l'autre, elles se serrent les coudes, en dépit de leurs différences elles apprennent l'une de l'autre, elles ont besoin l'une de l'autre.


Voilà voilà, si vous avez la moindre question au sujet du personnage ou autre, ma boite MP est ouverte ! Et je terminerais pas le sempiternel : si vous prenez mon scénario, je vous bâtis un temple en chocolat ! 09
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(F) LUCY GRIFFITHS • Pour l'Angleterre ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lucy Griffiths (E.C)
» Viens boire un coup et t'en auras pour ton argent [Libre]
» Noël, une fête plutôt triste pour certains … (Libre)
» La lune pour seule compagnie | libre |
» Petit LS pour Fiche de RP !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-DAY :: Camp de Base :: Ils sont recherchés :: Scénarios-