AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 17:16





Oskar von Wiedermann

❝ Il nous faut peu de mots pour exprimer l'essentiel...❞

Oskar von Wiedermann • 20 juillet 1905 • 39 ans • Allemand et fier de l'être • Officier (Colonel) de la Wehrmacht • Protestant • Veuf • Militaires • Ralph Fiennes




Quel objet ne quitte tu sous aucun prétexte ?

Un paquet de cigarettes. C'est banal, sans aucun intérêt en soi, mais c'est comme ça. Sinon, j'ai toujours la montre offerte par mon père à l'occasion de mon mariage, une marque française d'ailleurs, c'est ironique, Cartier. Dans le même genre, j'ai toujours, bien rangé dans un tiroir de mon bureau, un journal dans lequel j'aime écrire ce qui me passe par la tête. Je n'ai pas honte de le dire, c'est un exutoire assez simple et efficace, le plus souvent. Et puis c'est une façon de me retrouver dans ce que j'aurais toujours aimé faire : écrire.


Si tu devais mourir pour quelqu'un/quelque chose, ça serait quoi ?

Je mourrais pour mon pays, pour mon Führer parce que tel est le serment que j'ai prêté lorsque ce dernier est arrivé au pouvoir. Depuis mon plus jeune âge, on m'a inculqué le sens de l'honneur, de la discipline et du devoir. Ce n'est pas maintenant que ça va changer...


Que penses-tu du Reich ?

Je en suis pas un politicien, et je n'ai pas à dire ce que je pense du Reich, du moins pas en public. Je suis militaire, ce qu'on me demande de faire est d'obéir aux ordres. Ceci étant, je suis persuadé que la folie conquérante de notre Führer ne peut nous mener qu'à notre perte, et cette politique raciale ne peut que ternir le blason de l'Allemagne au yeux du monde, et ça, je dois dire que ça me fait mal.


Préfères-tu le climat de paix actuel ou la politique de guerre ?

Si je suis dans l'armée, c'est que mon père en a décidé ainsi. Je n'aime pas la guerre en soi, d'ailleurs je me demande quel homme sain d'esprit peut aimer l'air putride des champs de bataille.. J'ai toujours aimé la France, sa culture, et j'aurais souhaité y venir dans d'autres conditions, mais je préfère les circonstances actuelles à une guerre ouverte. Cependant, le climat n'est pas des plus sereins, la Résistance est toujours là, et au fond, c'est bien normal, eux aussi sont patriotes.


Que penses tu débarquement ? Espoir ou fantasme ?

Les rumeurs s'amplifient chaque jour et même au sein de l'Etat major, certains commencent à envisager cette option, même s'ils ne sont pas majoritaires. Personnellement je pense que c'est bien parti pour devenir une réalité. Dire que je l'espère ne serait pas exact car je pense que ce serait un coup mortel pour notre armée déjà écartelée et bien fatiguée... Ce que j'espère en revanche, c'est la fin de ce conflit, même si je ne vois pas vraiment comment ça pourrait se concrétiser.







Toi et seulement toi !


Emma • Lady Rose. • 22 • R-U / Londres • Via un topsite. • moustache • scénario 16 • j'ai hâte de rp !! & sinon je ne sais pas si elle existe, mais est-ce qu'une section "journaux intimes" serait intéressante ? Parce que les gens ne savent pas toujours à qui faire confiance alors écrire c'est bien pour se décharger ^^ et puis ça peut donner lieu à des rp intéressants, selon si le journal en question est découvert.. bref. je sors. •









Rancunier • Raffiné • Impulsif (parfois) • Droit • Fier • Honnête
Séducteur • Bon comédien • (trop) Exigeant • Juste • Susceptible • Patriote


Ton Histoire
Juin 1926, Académie militaire de Hanovre. Les familles vont bientôt arriver pour le bal qui clôture les quinze mois de formation. Dans les chambrées, l’agitation règne ; les élèves-officiers font le ménage et rangent leurs affaires, tout doit être parfait pour la dernière inspection, celle qui précède l’arrivée des familles prévue vers 16h. Le silence se fait, tout net, lorsque le surveillant-général entre dans la pièce. Chacun des aspirants se tient au garde à vous, devant son lit pendant que l’homme à l’aspect strict et à la chevelure grisonnante passe en revue le matériel mis à disposition des pensionnaires. Tout est passé au peigne fin, en gants blancs. Discipline et rigueur, encore et toujours. Oskar y est habitué, depuis sa plus tendre enfance, il entend ces mots de la bouche de son père. . Après avoir tout passé en revue, le surveillant rappelle les consignes pour la cérémonie et prend congé. L’horologe du couloir sonne la demie de quinze heures, l’agitation se lève de nouveau dans les rangs.

+ plus tard dans la soirée +
L’air est doux, dans le parc de la propriété de l’académie deux silhouettes se dessinent dans la clarté de la lune. Leurs regards se croisent, aucun des deux ne dit mot, ils n’ont pas besoin de ça pour comprendre, pour se comprendre. Ils savaient depuis le début que leur histoire ne pourrait déboucher sur rien, que leurs routes ne recroiseraient sans doute pas, mais tant pis, le cœur l’avait emporté sur la raison. Dans ces yeux vert-émeraude, toute trace de malice avait disparu, il n’y avait plus qu’un voile de tristesse. Ce regard si expressif, il l’avait remarqué presque immédiatement et il avait illuminé la perspective de ces quinze mois dans cette académie où il s’était senti aussi peu à sa place qu’un lion au cercle polaire mais désobéir à son père n’était pas envisageable. « Il faut que je parte… » dit-elle de façon presque inaudible, dans un souffle. Cette fois c’est l’heure. Elle détourne le regard, incapable de cacher les larmes qui montaient et menaçaient d’embuer sa vue. Il lui relève la tête, doucement, et cueille ces petites perles avant de déposer un baiser tendre sur son front. Sitôt après, elle s’échappe et disparaît dans la nuit.

Décembre 1938, Bamberg (Bavière) + les flammes crépitent doucement dans l’âtre de cette cheminée plusieurs fois centenaire, diffusant dans ce salon une douce chaleur et lumière tamisée que l’électricité vient rehausser. Le son profond et chaud du violoncelle, ponctué des craquellements du disque sur la plateforme du phonographe, emplit la pièce d’une agréable présence. Debout devant l’une des fenêtres de la grande pièce rectangulaire, son regard se perd dans l’horizon voilé de noir de cette fin d’après midi d’hiver. Par réflexe, son pouce vient réajuster l’alliance qu’il porte à l’annulaire, mais cette fois, il ne rencontre pas l’anneau en or blanc. Portant son verre à ses lèvres, il goûte encore une fois ce cognac français ; le liquide ambré qui flotte avec nonchalance dans ce verre orienteses pensées vers ce pays qu’il a toujours énormément admiré et qui, par un triste coup du destin, est de nouveau l’enemi du sien, une admiration qui avait toujours échappé à ses proches, aigris par l’humiliation de 1919. Il esquisse un sourire en coin en pensant à la montre qui entoure toujours son poignet, un bijou français, offert à l’occasion de son mariage. Ricochant sur la montre, les pensées d’Oskar vont à Nina, la douce jeune femme qui aurait dû – si la tuberculose ne lui avait pas prématurément ôté la vie – être la mère de ses enfants. Elle n’avait rien de la beauté fatale ni du charme encore un peu candide de son amour de jeunesse mais elle avait une douceur dans les traits qu’il n’avait jamais pu, ni voulu lui nier. Son caractère n’était pas impétueux ni spontané et son appréciation des arts se limitaient à ce qui lui avait été enseigné durant ses plus jeunes années. Mais elle n’avait pas souhaité ce mariage plus que lui et s’était elle aussi résignée à accepter docilement la décision de son père. Dès lors, ils s’étaient tacitement promis un respect sincère et une tendresse courtoise.

Octobre 1942, Strasbourg + Rentré tardivement d’une réunion avec le chef de la garnison, le cruel et endoctriné Heydrich Waltz, c’était d’une humeur plutôt exécrable qu’il avait regagné la propriété de la famille Récourt où il avait élu domicile lors de sa mutation à Strasbourg. En grimpant les escaliers qui menaient à ses appartements, dans l’aile sud de l’imposante demeure, il avait – une fois n’est pas coutume – aboyé quelques ordres à ses subordonnés pour la journée à venir et avait exigé qu’on ne le dérange plus de la soirée. Après un dîner sommaire dans son bureau, il avait attendu que le couvre-feu soit passé pour être sûr de ne croiser personne et d’avoir pour une fois, un peu de calme dans l’agitation quotidienne de l’Occupation. C’était au salon que ses pas l’avaient conduits. Lorsqu’il avait visité les lieux lors de son arrivée, il s’était intérieurement réjoui d’y trouver un piano. Ce soir là, débarrassé de la veste vert-de-gris de son uniforme, s’autorisant un laisser-aller jusqu’à ouvrir d’un ou deux boutons la chemise blanche qu’il portait en dessous, il s’était assis sur le tabouret et avait laissé son instinct faire le reste.
Emporté par la mélodie douce et nostalgique de la Sonate « Clair de Lune », il ne s’était pas rendu compte qu’il n’était plus seul dans le salon mais que la maîtresse des lieux se tenait là, dans l’encradrement de la porte, tenant d’une main la poignée en laiton. A mesure que ses doigts caressaient les touches blanches et noires de l’instruments, ses musclent se délassaient, comme apaisés par l’harmonie de la musique. Ce n’était qu’après avoir posé les derniers accords qu’il avait entendu son souffle, un léger hoquet de surprise ; il s’était retourné et lui avait lancé un regard presque un peu penaud, comme celui d’un enfant pris en faute, et puis il s’était levé pour la saluer, oubliant tout ce qui les entourait, oubliant qu’elle était à sa juste place et lui non, qu’il était l’intrus, l’indésirable. Pourtant, dans son regard, une toute autre lueur s’était allumée. Ce n’était plus la glace des premières semaines, non, quelque chose avait changé, ce soir là.
Il l’avait tout de suite trouvée désirable, élégante en toutes circonstances, patriote et fière, inaccessible et il s’était contenté de l’observer de loin, ne dévoilant qu’au secret rassurant des pages de son carnet à la couverture en cuir noir, les émotions qu’elle faisait naître en lui. Des émotions qu’il avait cru à jamais enterrées le soir où il avait dû laisser Agneszka lui échapper, dans le parc de cette propriété à Hanovre.





Dernière édition par Oskar von Wiedermann le Mer 21 Nov - 6:23, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie H. Andrews
FONDA ♕ guess who's the queen


►messages : 205
►jour de débarquement : 10/06/2012
►métier/fonction : résistance
►religion : Catholique

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 17:18

Bienvenue parmi nous, cher Anke (aaaaah, un Allemand ! Qu'est-ce que ça fait plaisir ♥ !)

Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas ! Bon courage pour ta fiche ♥ 52

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 17:30

Merci beaucoup 47
J'ai pas pu résister, c'était plus fort que moi. J'attaque ma fiche dès maintenant.

edit : rah Diane Krüger ..; 54
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie H. Andrews
FONDA ♕ guess who's the queen


►messages : 205
►jour de débarquement : 10/06/2012
►métier/fonction : résistance
►religion : Catholique

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 17:39

T'as raison de ne pas avoir résisté u_u

Puis je te préviens. Je sais pas comment on va faire, mais on va trouver un truc pour que nos persos aient un lien, parce que Ralph quoi u_u

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 17:54

HA mais tellement !! Je serais venu dans ta fiche de liens, c'était certain ! 03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane Dorval



►messages : 42
►jour de débarquement : 31/10/2012
►métier/fonction : Agent des PTT
►religion : Catholique
►localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 18:00

Et bienvenu sur D-Day ! 01

J'en connais une qui va être ravie en te voyant dans le coin. 21

Au plaisir de te croiser dans un rp un de ces jours. 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 18:04

Merci 21
Oh oui, on se recroisera sûrement, je suis partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnes G. Hoffenberg
ADMIN ℘ blond and proud


►messages : 70
►jour de débarquement : 19/08/2012
►métier/fonction : Ancienne Infirmière
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 18:13

Bienvenue parmi nous 01
Très bon choix de scénario, tu vas faire une heureuse 16

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à harceler le staff, on adore ça 02
Sur ce, bonne chance pour ta fichounette 07
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 18:23

Merci beaucoup. C'est elle qui a fait une heureuse en postant ce scéna en fait .. question de point de vue..

---> ok ok je sors et retourne à ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Emilie Récourt



►messages : 84
►jour de débarquement : 21/10/2012
►métier/fonction : Femme au foyer
►religion : Protestante
►localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 20:40

16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16
Bref tout est dans le smiley qui exprime bien mon excitation du moment !!! 11
Je suis vraiment impatiente de lire un peu plus ta fiche, ce que j'ai déjà pu lire correspond très bien à l'image que j'ai du personnage 11
Encore merci d'avoir pris ce scénario
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 20:44

03 Contente que tu aimes ce que j'ai déjà posté :))
Je m'attaque au reste dans la soirée !

&& encore une fois, c'est moi qui suis heureuse d'être tombé sur ton scéna, il est PARFAIT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Emilie Récourt



►messages : 84
►jour de débarquement : 21/10/2012
►métier/fonction : Femme au foyer
►religion : Protestante
►localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 20:46

C'est génial alors 47 J'ai hâte de lire tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Cohen



►messages : 22
►jour de débarquement : 01/11/2012
►métier/fonction : Infirmière
►religion : Juive
►localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 22:24

Bienvenue cher Oskar et bon courage pour ta fiche 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Dim 18 Nov - 22:26

OH Lady Sybill.. (euh pardon..) Miss Cohen.
Merci =D

ps. excellent choix de vava.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M. Emilie Récourt



►messages : 84
►jour de débarquement : 21/10/2012
►métier/fonction : Femme au foyer
►religion : Protestante
►localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Mer 21 Nov - 11:16

Ta fiche est magnifique 11
Je suis vraiment impatiente de RP avec toi 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Mer 21 Nov - 14:01

Ravie qu'elle te plaise, ce perso m'inspire tellement c'est fouuu.
Bref moi aussi je suis impatiente de débuter le RP 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie H. Andrews
FONDA ♕ guess who's the queen


►messages : 205
►jour de débarquement : 10/06/2012
►métier/fonction : résistance
►religion : Catholique

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Mer 21 Nov - 14:36

Pareil qu'Emilie, ta fiche es géniale, j'ai beaucoup aimé !

C'est pourquoi je ne veux pas te faire impatienter davantage, alors je te valide 09

Je pense que tu connais le chemin pour fiche de liens, demande de rangs, etc., je te laisse t'éclater ^^

Pour ce qui est des "journaux intimes" tu peux aller du côté "Journaux de Bord" si tu veux te raconter ta vie, mais comme indiqué sur le sujet de la partie, il faudrait juste un petit endroit où vous résumeriez vos faits du perso sur le forum, afin qu'on puisse vous construire des intrigues sur mesure.
Mais le fait de les laisser à découvert ou non ... j'y réfléchis, parce que c'est une idée vraiment pas con 8D ! Si jamais tu veux partager un de tes petits secrets en secret pour faire Hiroshima au sein de Strasbourg, souffle m'en trois mots via MP 8D Je suis peut-être Résistante, mais toujours preneuse de nouvelles idées ! 16

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Mer 21 Nov - 14:57

Merci beaucoup :)
Je file remplir ma paperasse ^^

Sinon j'ai pas compris le "faire un Hiroshima à Strasbourg" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie H. Andrews
FONDA ♕ guess who's the queen


►messages : 205
►jour de débarquement : 10/06/2012
►métier/fonction : résistance
►religion : Catholique

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Mer 21 Nov - 20:03

Nan c'était juste dans le sens où t'as un petit secret qui cache un gros truc, si tu veux qu'on en tienne en compte quelque part pour faire un effet de surprise (qui sait ...), n'hésite pas à nous en parler, on est open comme staff xD (enfin ... je crois !)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oskar von Wiedermann



►messages : 70
►jour de débarquement : 18/11/2012
►métier/fonction : Officier de la Wehrmacht
►religion : Protestante

MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Mer 21 Nov - 20:13

Haaa d'accord. Désolée j'étais en cours quand je t'ai répondu, c'est pour ça que l'info a eu du mal à s'enregistrer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?   Aujourd'hui à 15:59

Revenir en haut Aller en bas
 

OSKAR ∞ Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 22.02.2013
» Oscar Dereani ► Vinnie Woolston
» La Bibliothèque de Nausicäa Kaer [En cour]
» Oskar ⊰ Some people come into our lives, leave footprints in our hearts and minds and we are never the same again.
» SIBYLLE OSKAR VAN ACHTHOVEN ► harry styles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-DAY :: Camp de Base :: Les Dossiers Personnels :: Dossiers validés-